Le Conseil

 
L’industrie canadienne de la construction d’antennes de télécommunication a une cote digne d’envie sur le plan de la sécurité au travail. Une façon de s’assurer qu’il en demeure ainsi consiste à faire preuve de prévoyance, en discutant des précautions d’usage, en les revoyant et en en faisant la promotion. Le Conseil des structures, pylônes et antennes (CSPA) aide à faire en sorte que la construction d’antennes de télécommunication au Canada continue de faire passer la sécurité des travailleurs avant tout. Ce conseil sans but lucratif, mis sur pied par l’Association canadienne des télécommunications sans fil, constitue un espace de concertation pour les membres des secteurs de l’industrie qu’il représente, soit :

  • les télécommunicateurs sans fil canadiens
  • les propriétaires-exploitants de pylônes
  • les services d’ingénierie de pylônes et de matériel installé sur les toits
  • les entrepreneurs en construction et entretien d’installations de télécommunication sans fil

Le CSPA aide ses membres à mener leurs activités de façon sécuritaire et efficace sur un marché exigeant, en leur offrant des conseils d’experts et du soutien en ce qui a trait à la défense de leurs intérêts, à la diffusion d’information et de principes directeurs, aux communications, à l’organisation de rencontres et à la formation.
 

Mission

  • Veiller à la sécurité de tout le personnel travaillant à proximité de pylônes de télécommunication et de l’infrastructure connexe.
  • Sensibiliser l’industrie aux avantages et à la nécessité de normes, de politiques et de pratiques exemplaires cohérentes.
  • Agir comme porte-parole de l’industrie.

 

Historique

Au Canada, le marché de l’infrastructure des réseaux de télécommunication sans fil – à savoir des pylônes de télécommunication et de l’immobilier vertical – est un secteur prospère, où interviennent les télécommunicateurs, les entreprises de services publics, des propriétaires de toitures, les monteurs de pylônes, des sociétés d’ingénierie, des entrepreneurs et des fournisseurs. Avant l’établissement du CSPA, il n’y avait au Canada aucun organe sectoriel ayant expressément pour mission de développer et de promouvoir une vision de l’industrie de la construction d’antennes de télécommunication desservant ce marché.

Le CSPA a vu le jour en 2015 à l’issue d’un an de consultations auxquelles ont participé neuf entreprises – trois fournisseurs de services sans fil, trois sociétés d’ingénierie et trois entreprises de construction d’installations de télécommunication. Son établissement visait à mettre sur pied un groupe de discussion ayant pour but de cerner et de promouvoir les pratiques de sécurité exemplaires pour tout le personnel travaillant à proximité de pylônes de télécommunication et de l’infrastructure connexe.
 

Organisation

Le CSPA est un organe de l’Association canadienne des télécommunications sans fil et relève du conseil d’administration de cette dernière. Il œuvre à l’initiative de ses membres sous la conduite d’un comité directeur constitué de neuf représentants du marché de l’infrastructure des réseaux de télécommunication sans fil.


Comité directeur

Keith Ranney, Bell Canada (coprésident)

Clay Parchewsky, WesTower (coprésident)

Ghyslain Deschamps, Group Telecon

Sam Fadallah, Rogers Communications

Ed Hachey, SBA Communications Corp.

Jason DeHetre, TELUS Communications Company

Jonathan Walsh/Rick Tiller, Tiller Engineering Inc.

Stephanie Berry, Trylon

Sharyn Gravelle, WSP
 

Commanditaires fondateurs

L’établissement du CSPA tient en partie à la commandite des sociétés suivantes :